Quand la peinture et le dessin se mélangent

Un grand papier de 150×100, c’est imposant. La peinture s’est vite imposée comme base de travail, le dessin n’est venu qu’en fin de séance. Originellement prévu pour être travaillé à 4 mains, j’ai tout de même profité du regard de Sandrine tout au long des 2 séances de travail. Le résultat est donc issu de 2 visions, de beaucoup d’échanges, d’idées croisées…

Danaé la nuit – tech. mixtes sur papier – 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *