Un peu d’huile, enfin!

J’ai enfin ressorti les huiles et les toiles. Pas vraiment de grands formats, je n’ai pas le courage de me lancer dans de si longues batailles. Je tente pour l’instant de transposer les changements importants qui sont intervenus dans mon travail sur papier. C’est long et difficile, Je m’acharne.

J’ai finalement compris que le sujet importe peu en peinture. Ce que l’on peint, c’est l’espace. Il faut parvenir à le structurer, le faire vibrer dans ses moindres recoins. J’ai encore trop de peinture morte dans mes toiles…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *