1er Mai, on a travaillé, c’est la fête!

Belle séance de travail hier avec Sandrine…

Découverte du monotype pour moi, j’ai apprécié. Du travail à 4 mains, beaucoup d’échanges d’idées… A refaire.

La commande publique

En passant

« La commande publique artistique (c’est-à-dire une commande passée par une personne morale de droit public) vise aussi à permettre aux artistes de réaliser des projets dont l’ampleur, les enjeux ou la dimension nécessitent des moyens inhabituels.

Ce dispositif volontaire a donné un nouveau souffle à l’art dans l’espace public.

Présent dans des lieux très divers, de l’espace urbain au monde rural, des monuments historiques aux jardins, des sites touristiques à l’espace public qu’est l’Internet, l’art de notre temps dans l’espace public met en jeu une grande variété d’expressions plastiques parmi lesquelles la sculpture, la photographie, le graphisme, le design, les nouveaux médias, les métiers d’art, l’aménagement paysager ou les interventions par la lumière et la diversité des esthétiques. »

http://www.culturecommunication.gouv.fr/Politiques-ministerielles/Arts-plastiques/Aides-aux-arts-plastiques/La-commande-publique

Etrange comme la peinture est absente de cette liste d’expressions plastiques…

Un peu d’huile, enfin!

J’ai enfin ressorti les huiles et les toiles. Pas vraiment de grands formats, je n’ai pas le courage de me lancer dans de si longues batailles. Je tente pour l’instant de transposer les changements importants qui sont intervenus dans mon travail sur papier. C’est long et difficile, Je m’acharne.

J’ai finalement compris que le sujet importe peu en peinture. Ce que l’on peint, c’est l’espace. Il faut parvenir à le structurer, le faire vibrer dans ses moindres recoins. J’ai encore trop de peinture morte dans mes toiles…

 

Au matin

En passant

Il pleut aujourd’hui, mais ce matin, la lumière était magnifique:

Joyeux Noël !

En passant

Juste un petit mot pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

Ici, à l’atelier, je continue de perfectionner le poêle rocket. Il semble fonctionner de mieux en mieux, je pense que je vais le laisser comme ça pour l’hiver, du moins le foyer. Je continuerais le banc de masse petit à petit. 3h après avoir écrit ces lignes, j’atteins la très confortable température de 20° à l’atelier (il faisait 15° à midi lorsque j’ai démarré le rocket, 8° hier midi). Il est vrai cependant qu’étant installé à l’atelier depuis hier midi, j’ai pu entretenir le feu jusque tard dans la nuit. Cependant, la dernière modification apportée ce matin au dimensionnement du tube de chargement et du conduit de combustion est très satisfaisant. 

Je travaille aussi pas mal, plusieurs toiles, quelques papiers. Je n’ai pas eu le temps de faire des photos, mais cela viendra prochainement.